AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Alertes et spoilers - Pour des raisons de violence et d'un contexte pouvant être effrayant ou choquant, nous déconseillons aux moins de seize ans de s'inscrire. Shingeki no Kyojin : Inner War se déroule après la fin de l'anime Shingeki no Kyojin / Attack on Titan / L'attaque des titans. Il contient donc des spoils sur la suite puisqu'il contient des éléments du manga ne figurant pas dans la série.
Attention




Partagez | .
 

 Journée de repos [PV Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Recrues
avatar
Messages : 61
Points : 88
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 16

MessageSujet: Journée de repos [PV Libre]   Jeu 3 Juil - 17:26



Journée de repos
"Sometimes, rest is well deserned ..."




Comme c'était beau ... Cette eau , si bleu et si pure . Laureen aurait aimé rester ici toute la semaine , mais cela lui était impossible . Ce fleuve , où arrivaient des dizaines de bateau tout les jours , était l'un des seuls endroits qu'elle appréciait dans cette ville en ruine . Laureen était en plein service militaire , cela faisait maintenant un an et demi . Elle n'en était qu'à la moitié , et pourtant , cela ne la décourageait pas . Elle connaissait les risques , c'est certain . Elle était le genre de fille à ce poser beaucoup de questions , et à trop réfléchir . C'est d'ailleurs pour cela que , pendant les entraînements , elle ne se fait pas trop remarquer par ses instructeurs car elle ne bouge pas beaucoup et passe son temps à se demander ce qui arriverait dans telle situation . Ça faisait maintenant une bonne heure qu'elle était assise ici , au bord de l'eau , à regarder les bateaux passer , et les gens discuter . Le vent venait caresser sa douce peau et faisait voler ses longs cheveux blonds . Elle aimerait que quelqu'un vienne lui tenir compagnie , mais Laureen avait très peu d'amis , et puis , à leurs jours de repos , ils doivent s'amuser entre eux , et la laisser de côté . En fin de compte , ce ne sont pas vraiment des amis . Laureen attendait donc la venue d'une personne quelquonque , du moment qu'elle pouvait parler avec elle . Elle s'étira un bon coup puis sorti un :  

- Pfiou ... Je m'ennuie !  

En espérant que cela attirerait des curieux .
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Recrues
avatar
« Kyu ! ♥️ »


Messages : 18
Points : 38
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Journée de repos [PV Libre]   Ven 15 Aoû - 19:47






JOURNEE DE REPOS
─ LAUREEN EBERHART


Aujourd’hui est un jour spécial. Eh oui, c’est mon jour de repos ! Je suis l’entraînement militaire depuis bientôt trois ans. Trois années à obéir aux ordres. A m’améliorer. Je veux être une des meilleures. Bien que je ne le sois pas. Je le sais très bien. Mais il faut rester positif, non ? Le sourire aux lèvres, je m’aventure donc dehors. Oui, je souris. D’ordinaire, je le ferai tous les jours. Mais en tant que recrue, lors des entraînements, si je ne reste pas sérieuse, on risque de penser que je me moque de tout le monde. J’ai de la chance de ne pas être superficielle. Je sais rester concentrée sur mes missions. Pour ne pas faillir. Pour ne pas tomber. Pour ne pas me briser. Pour que l’on soit fier de moi. Enfin … On est un bien grand mot. Je pense surtout à mon père. Je ne sais pas vraiment qui il est. Ni pourquoi il nous a abandonné ma mère et moi. Ho, je ne lui en veux pas ! Loin de là. Peut-être est-il mort. Ou avec une autre famille. Peut-être qu’il a fuis pour se rapprocher au mieux du mur Sina. Il me semble qu’il a toujours voulu être riche.

Un soupir s’échappe de mes lèvres. Mince. Je pense, je pense. Mais je ne regarde pas où je vais ! Je lève la tête, observant les alentours. Des ruines. Au vu de l’endroit, je dirai que je suis dans le district de Trost. Oui. C’est cela. Quels dégâts épouvantables. Un moue triste s’affiche sur mon visage. J’aimerai pouvoir aider ces personnes à trouver un meilleur foyer. Enfin. Cela fait longtemps qu’elles sont toutes parties. Nouveau soupire. Si je veux intégrer la Section d’exploration, j’ai intérêt à me ressaisir. Je veux aider l’humanité. Naïve, dites-vous ? Oui, peut-être. Et alors ? Ne peut-on pas rêver d’un avenir radieux sans titan ? Ce ne sera peut-être pas quand je serai de ce monde. Mais un beau jour, l’humanité sera libérée ! Je le sais. Et je ferai tout pour !

De nouveau, un sourire étire mes lèvres alors que je me balade. Je regarde le ciel. Si beau. Si clair. Si profond. Si bleu. Cette couleur. Je l’aime. Elle est magnifique. Elle symbolise la liberté. Les oiseaux volent dans le ciel. J’aimerai en être un. Après tout, ne sont-ils pas libres d’aller où ils veulent ? De voyager ? Et eux ne sont pas menacés par les titans. Non. Loin de là. Ces derniers ne s’attaquent qu’aux humains. Au fond, j’aimerai dire que je suis heureuse. J’aime la nature. Les animaux. Je n’aime pas que l’on s’attaque à eux. C’est ridicule, n’est-ce pas ? Parce que, pour vivre, nous avons besoin de viande. Or, la viande provient des animaux. Un énième soupire se fait entendre.

Une fine brise vient soulever ma chevelure. J’hume  l’air. Quelle douce odeur. Il est difficile à croire que Trost a été ravagé il y a quelques temps de cela. Quand on ferme les yeux, on entend les oiseaux, le vent dans les arbres, le bruit de l’eau. Aussitôt, je rouvre les yeux. De l’eau ? Je ne me suis pas rendue compte, mais en quelques pas, je suis arrivée au bord du fleuve. Mon regard pétille. J’aime l’eau. Elle est bleue. Comme le ciel. Le ciel. Comme je le dis, et le répète souvent, j’aime le ciel. Pourquoi ? Parce qu’on a tous le même. Que l’on soit mort, ou vivant. Où que l’on soit. Quoi que l’on fasse. On a tous le même ciel. C’est comme si nous étions reliés juste par ce lien.

Longeant le fleuve, je finis par voir une silhouette au loin. Une jeune femme. Je ne saurai dire l’âge qu’elle a. Elle est de dos. Je peux nettement voir le blason des recrues sur sa tenue. Mon sourire s’élargit. Quelqu’un ! Je vais pouvoir lui parler. M’approchant, je l’entends se plaindre de l’ennui. Super, cela me fera une bonne raison. Toute joyeuse, je viens me poster à côté d’elle. Je dois légèrement lever la tête pour plonger mon regard dans le sien. Penchant la tête sur le côté, je lui souris avant d’entamer la conversation d’une voix chaleureuse :

« Bonjour ! Tu aimes l’eau toi aussi ? demandé-je innocemment. Moi, j’aime sa couleur. Elle reflète le ciel. »

Je porte mon regard vers le fleuve. Je m’abaisse vers lui, m’asseyant donc sur le rebord. Là, j’agite mes jambes dans le vide. Les bateaux sont assez loin de moi pour que je puisse me permettre de faire cela.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

_________________


:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Recrues
avatar
Messages : 61
Points : 88
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 16

MessageSujet: Re: Journée de repos [PV Libre]   Sam 16 Aoû - 8:36



Journée de repos
"Sometimes, rest is well deserned ..."



Le soleil commençait à taper fort . Laureen avait terriblement envie de se jeter à l'eau , mais elle ne savait pas nager . Elle se serait noyé .Elle leva la tête pour regarder le ciel . Lui aussi il était si bleu , si pure , comme l'eau . Elle pensait à un tas de choses qu'elle pourrait faire si l'humanité était libérée .  Elle pensait tellement qu'elle ne remarqua pas la jeune fille aux cheveux roux qui la fixait avec avec ses beaux yeux bleus .

-Bonjour ! Tu aimes l'eau toi aussi ? Moi , j'aime sa couleur . Elle reflète le ciel .

Cette fille lui paraissait jeune , pas plus de la vingtaine . Elle avait de mignonnes petites tâches de rousseurs sur son visage , et elle souriait . Un sourire magnifique d'ailleurs , que Laureen aurait pu contempler pendant des heures . La jeune fille s'assit près du fleuve . Laureen à son tour , s'assit sur le rebord , et enleva ses bottes pour tremper ses pieds dans l'eau . Elle les agitaient , cela l'amusait . Elle remarqua que la jeune fille portait l'uniforme de l'armée . Une recrue tout comme elle . Surement en dernière année , sa tête ne lui disait rien . A trop penser , elle en avait oublié la question qu'on lui avait posé . Du voix paresseuse elle lui répondit :

- L'eau est magnifique . Le ciel me fait penser à la liberté . Les oiseaux doivent y être bien . Si j'étais un oiseau , je volerais loin des ses murs , je découvrirait le monde . Toi aussi n'est-ce pas ?



 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Recrues
avatar
« Kyu ! ♥️ »


Messages : 18
Points : 38
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Journée de repos [PV Libre]   Sam 16 Aoû - 16:48






JOURNEE DE REPOS
─ LAUREEN EBERHART


Assise au bord du fleuve, je regarde l’eau. Mes pieds sont proches du liquide, mais ne le touchent pas. Je suis décidément vraiment trop petite. Et si je veux vraiment les plonger dedans, il faut que je me mette toute au bord, que mes fesses touchent à peine ce dernier. Je dois alors utiliser la force de mes bras pour me soutenir. Mais disons que je n’en ai pas très envie. Je suis très bien comme je suis. Ma taille est loin d’être un complexe. Je ne comprends pas les personnes qui ont ce complexe. Je trouve cela très pratique ! On peut être plus rapide. Certes, il nous faut plus d’endurance, mais pour le reste, tout se fait dans l’agilité et la souplesse.

Je souris joyeusement. Je suis heureuse d’être sortie aujourd’hui. Pourquoi ? Cela va vous sembler ridicule, mais j’aime être dehors. J’aime bien me promener. Voir la faune, la flore. Toutes ces maisons, cela devient répétitif. Cela me fait une deuxième raison pour aller en dehors des murs. Le ciel bleu, les arbres gigantesques, être à dos de cheval. Utiliser l’équipement tridimensionnel. Le danger sera toujours présent. J’en ai conscience. On ne pourra pas l’éviter. On sera toujours forcé à y faire face. On doit se battre pour vivre. Et je me promets une chose. Si jamais je parviens à intégrer la Section d’Exploration, je ferai en sorte que tous mes amis soient sauvés. Ils passent avant moi. Pensée naïve ? Oui. Parce que j’ignore ce que c’est que de me retrouver face à un titan. J’ignore ce que cette peur me ferait. Me paralyserait-elle ? Non. J’ai dû mal à y croire. Je réagirai sûrement au quart de tour. De plus, peut-être que je pense cela, mais mes amis, eux … Que feraient-ils face à un titan ? Se sacrifieraient-ils ? Ou, au contraire, il me donnerait en offrande pendant qu’ils fuient la queue entre les pattes ?

Je réprime un rire. Je dis que je suis optimiste, mais mes pensées tournent souvent autour de la mort. Enfin, mieux vaut imaginer sa propre mort plutôt que celle des autres, non ? Pour ma part, je ferai tout pour que mes proches restent en vie. Et que mon père soit fier de moi. Mais je doute qu’il me retrouve un jour. Après tout, il y a quand même beaucoup d’habitants à travers ces murs. Pour me faire remarquer, je devrai me démarquer des autres. Être la meilleure. Mais je n’aime pas cela. Pour moi, c’est une sorte de vantardise. Et j’abhorre cela. C’est plus fort que moi. Bien entendu, j’accepte les compliments. Je souris. Je ne suis pas timide à propos de cela. Mais me mettre en avant, je ne peux pas. Prendre des décisions non plus. J’ai confiance aux autres, et non en moi. Etrange, n’est-ce pas ? Pas tellement en fait. Certes, je n’ai pas confiance en moi, mais je parviens à me battre, à me débattre, à avoir ma propre opinion. A ne pas être comme les autres. Je reste moi-même.

Un mouvement attire mon attention. Je tourne la tête vers la recrue qui se tient à mes côtés, et lui fais mon plus beau sourire. Elle retire ses chaussures, assise sur le bord du fleuve, avant d’y tremper ses pieds. Inconsciemment, je fais la moue. Elle arrive à toucher l’eau. Mes yeux roulent vers mes jambes, que j’agite comme une enfant. Ce qu’il y a de pratique avec ma taille, c’est que l’on me rajeunit souvent. Et de beaucoup. On me donne entre 14 et 16 ans. J’en ai 21. Est-ce étonnant de voir une recrue aussi âgée ? Pas tellement, non. Je suis juste rentrée tard dans l’armée. Je devais m’occuper de ma mère. M’occuper de son travail. J’y ai rencontré une jeune fille un jour. Plus jeune que moi. J’ai appris qu’elle s’était engagée à l’armée. Adixia, je crois. Oui, c’est ça. Sa mère et la mienne étaient amies. J’aimais bien sa fille. Mais nous avons été séparées jeunes. Elle est dans la Section d’Exploration d’après mes sources.

Je regarde la jeune personne à mes côtés alors qu’elle me parle. Sa voix entonne un son las. Ou plutôt, paresseux. Je ne saurai dire :

« L'eau est magnifique, commence-t-elle. Le ciel me fait penser à la liberté. Les oiseaux doivent y être bien. Si j'étais un oiseau, je volerais loin de ses murs, je découvrirai le monde. Toi aussi n'est-ce pas ?
─ Oui !
la coupé-je presque joyeusement. Nous sommes tous de nature curieuse. Je voudrai savoir ce qu’il y a au-delà de ces murs. Pouvoir parcourir le monde sans danger. Mais au fond, je me demande ce que cela serait. Un monde sans titan. Est-ce que l’on finirait par s’ennuyer ? »

Je lui souris innocemment. Je suis sérieuse, oui. L’ennui nous guette. Enfin, ce n’est que mon avis. Beaucoup rejoignent la Section d’Exploration pour plusieurs raisons, mais elles se ressemblent toutes ; La vengeance. L’envie de parcourir le monde. Et parfois, pour le fun. Mais dans cette dernière catégorie, on retrouve les suicidaires. C’est comme cela que beaucoup les appelle. Pour toutes ces différentes situations, sans les titans, la vengeance serait inutile. Et puis, une famille perdue, est une famille morte, décimée. On ne peut pas revenir en arrière. Il ne faut pas resté bloquer dans le passé. Il faut aller de l’avant ! Quant à l’envie de parcourir le monde, tout le monde a cette envie. Et sans les titans, on le pourrait. Mais ce désir serait alors amoindri. Enfin, pour le fun, dites-vous ? Sans les titans, vous vous ennuieriez. Ils sont, pour vous, une joie, un amusement, un défouloir. Alors, je ne change pas d’avis. Sans les titans, ce serait l’ennui assuré. Bien que nous serions tous enfin libre de nos mouvements. Et protégés. En paix. La paix ? Je ne crois pas qu’elle tiendrait longtemps. Ce qui nous lie, nous, humains, ce sont la crainte. Les titans. Sans eux, je pense que l’on s’entretuerait.

Qu’est-ce que je disais ? Je suis optimiste, non ? Je vois les titans comme un bien pour l’humanité. Un sourire étire mes lèvres.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

_________________


:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Recrues
avatar
Messages : 61
Points : 88
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 16

MessageSujet: Re: Journée de repos [PV Libre]   Sam 16 Aoû - 19:34



Journée de repos
"Sometimes, rest is well deserned ..."



Depuis le temps où Laureen avait envie d'une pause , d'une journée de repos , elle avait décidé de profiter à fond de cette journée . Mais elle voyait vite le temps s'écouler . La vie est trop courte pour en profiter , surtout dans un monde rempli de prédateur qui dévorent les humains . On ne se sent jamais en sécurité , même à l'intérieur des murs . Les titans normaux n'ont pas la force de briser le mur . Mais le colossal lui sait parfaitement bien le faire . Laureen avait entendu dire que lui aussi pourrait être l'un de ces " titans shiffters " . Ces titans-humains ... C'est tout de même grâce à l'un d'entre eux que Trost est une ville paisible désormais , une ville où la paix revient petit à petit , une ville qui se reconstruit . Mais cela ne changeait pas la haine de Laureen envers les titans qui avaient dévoré toute sa famille sous ses yeux , et probablement son père par la suite , qu'elle ne revit jamais après la chute du mur Maria.

Laureen continuait d'agiter ses pieds dans l'eau , et elle remarqua que la jeune rousse à côté d'elle essayait de faire la même chose . Oui , elle essayait . Ses jambes étaient trop courte mais ce n'était pas bien grave . Elle continuait de sourire , elle paraissait si joyeuse . Est-ce qu'elle était heureuse de vivre dans ce monde ? Est-ce qu'elle rêvait d'un monde sans titan ? Est-ce qu'elle avait envie d'aller dehors ? De découvrir ce monde ? Impossible de savoir ce qu'elle pensait .

Laureen elle , rêvait d'un monde libre . Mais même si l'humanité était libre , ce n'est pas dit que les humains ne se feront pas la guerre . C'est même ce que certains craignent . Avant les titans , avant les murs , les humains ne s'entendaient pas forcement . Encore maintenant , on peut voir les problèmes qu'il y a entre les civils et le gouvernement . Bientôt , même les soldats se feront la guerre entre eux . La police millitaire et la section d'exploration ? Mieux vaut ne pas imaginer de telles guerres . Laureen n'était qu'une gamine inconsciente comme d'autres . Enfin , c'est ce qu'aurait dit des civils . Mais elle avait pourtant parfaitement conscience du danger qu'elle risquait en rentrant dans l'armée . Elle , elle ne pouvait pas dire : " Papa , maman , soyez fières de moi ! " . Elle pouvait juste ce dire : " J'ai eu du courage , j'espère que vous êtes fières de moi , papa , maman , et toi aussi grand frère . " La jeune rousse la regarda avec ses beaux yeux bleus , toujours souriante , et continua la conversation :

- Oui ! . Nous sommes tous de nature curieuse. Je voudrai savoir ce qu’il y a au-delà de ces murs. Pouvoir parcourir le monde sans danger. Mais au fond, je me demande ce que cela serait. Un monde sans titan. Est-ce que l’on finirait par s’ennuyer ?

Laureen changea immédiatement d'expression en entendant cette phrase . Un monde sans titan , l'ennuie ? C'est clairement du n'importe quoi . Elle se leva brusquement , en pleurant de rage .

- Comment peux tu dire qu'un monde sans titan serait l'ennuie ?! Au contraire ! On serait débarrassé , et on pourrait reprendre une vie normale ! On pourrait partir loin d'ici ! J'espère que tu ne pense pas que la Section d'exploration va ce battre contre EUX pour ne pas s’ennuyer !

Elle resta un moment debout , puis se rassit sur le rebord du fleuve . Elle était embarrassée mais en même temps en colère . Elle ne savait pas trop pourquoi elle avait hurlé contre cette jeune fille , qui ne lui avait rien dit de méchant pourtant . C'était sa haine qui refaisait surface .

- Je suis désolée , je n'aurais pas du m'énerver contre toi ... Tu n'y est pour rien , chacun ses idées après tout . Je suis sincèrement désolée ... C'est juste que , chaque fois que je reviens dans cette ville , je pense à des choses douloureuses , de mon passé . Parfois  , ma haine envers eux refait surface . J'espère que tu ne m'en veux pas ... Au faite , moi c'est Laureen , Laureen Eberhart , recrue depuis 1 ans et demi . E-et toi ?


 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Recrues
avatar
« Kyu ! ♥️ »


Messages : 18
Points : 38
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Journée de repos [PV Libre]   Sam 16 Aoû - 20:43






JOURNEE DE REPOS
─ LAUREEN EBERHART


Je regarde un bateau passer. Il est vraiment grand comparé à moi. Pourrait-on parler de folie des grandeurs ? Je manque de rire. Cela me rappelle la taille des titans. Comment peut-on complexer sur la nôtre, alors que les titans font quoi … 3 mètres minimum. Cela n’est pas important. Les êtres humains ne sont rien comparés à la grandeur du monde, des arbres, de nos ennemis. On ne devrait vraiment pas complexer pour cela. Mon regard se voile d’une tristesse passagère. Je me demande si, un jour, nous connaitrons vraiment la paix. Si nous ne pourrions pas bâtir un monde sans guerre. Sans mort sanglante. Sans perte d’un être cher de façon effroyable. Fort heureusement pour moi, je n’ai pas connu cette tragédie. Mais je sais qu’Adixia l’a connu. Qu’elle était présente. Je me demande ce qu’elle fait actuellement. Où elle est. Si elle va bien. Si cela ne l’effraie pas trop de devoir sortir …

Soudain, un mouvement attire mon regard. Je me tourne vers la jeune femme à mes côtés. Elle s’est levée d’un bond. Ses yeux … Ils me font peur. Elle est en colère. Je le sens. Je le vois, rien qu’à son regard. J’ai dit une bêtise .. ? Une lueur de rage dans ses yeux larmoyants. La colère se fait ressentir dans sa voix presque tremblante. Sûrement à cause de l’émotion. J’écarquille les yeux. Non. Elle est vraiment en train de pleurer. Une boule s’installe dans ma gorge. Non. Je ne voulais pas la blesser. Je ne voulais pas. Je ne savais pas que cela allait la faire réagir ainsi. Je suis désolée. Je … Aucun de mes mots ne sortent. J’entrouvre les lèvres, mais rien ne sort. Pas un son :

« Comment peux-tu dire qu'un monde sans titan serait l'ennuie ?! gronde-t-elle alors que j’ai un geste de recul. Au contraire ! On serait débarrassé, et on pourrait reprendre une vie normale ! On pourrait partir loin d'ici ! J'espère que tu ne penses pas que la Section d'exploration va se battre contre EUX pour ne pas s’ennuyer ! »

Non. Ce n’était pas le fond de ma pensée. Non. Je suis désolée. Pardon. Je ne voulais pas te faire pleurer. Mes yeux s’humidifient. Je commence à voir flou. Mon but est de faire sourire les gens. Pas de les faire pleurer. Et pourtant, en même pas un dialogue, je parviens à faire tout ce que je déteste. Mon cœur se serre. Je me mords l’intérieur de la joue. Je ne dois pas pleurer aussi. Je ne dois pas laisser les larmes prendre le dessus. Pas que je veuille rester digne, mais quand quelqu’un craque, on ne sait plus quoi faire. On perd nos moyens. Et on se met à pleurer. L’ambiance est donc brisée. Or, je refuse cela. Je ne veux pas.

Je la regarde avec de grands yeux innocents. Ma boule dans la gorge me serre. J’ai envie de vomir. Quand je fais une bêtise, et que je ne voulais vraiment pas rendre mal à l’aise quelqu’un, j’ai souvent des nausées. Cela va jusqu’à me couper l’appétit. On me dit que je me soucis trop de ce que font, ou pensent les autres. Je ne pense pas. Je veux juste être attentionnée envers eux. Je veux juste qu’ils gardent le sourire. Qu’ils soient heureux. Quitte à ne plus rien ressentir. Quitte à me détruire. Je ferai tout mon possible. Je baisse la tête. Je ne peux pas me permettre de sourire. Ou d’essayer de lui remonter le moral. Elle a mal compris mes propos. Mais me justifier ne ferait qu’envenimer les choses. Mes lèvres s’entrouvrent alors que lâche un murmure presque inaudible :

« Pardon … »

Je garde la tête basse. Je ne veux pas croiser son regard. Je ne veux pas qu’elle croise le mien. Je n’ai pas peur. Non. Loin de là. Mais seulement … Je déteste mettre en colère les gens. Les faire pleurer, aussi. Et pourtant, en quelques secondes, j’ai réussi à faire les deux à la fois. J’ai honte. Voilà tout. Mes mains se resserrent sur mon pantalon. Le silence se fait lourd. Pesant. Gênant. Mes joues se teintent de rouge. Mon Dieu, non, pas cela. Une nouvelle envie de pleurer me reprend. Je ne suis pas faible. Je pourrai ne pas pleurer en apprenant la mort d’une dizaine de personnes. Mais je sais que certains sujets sont plus sensibles que d’autres. Il y a assez de misère en ce monde, assez de morts ainsi. Assez de larmes. Il vaut mieux avoir un rayon de soleil qui vient nous faire sourire. Bien sûr, il y a des moments où il ne vaut mieux pas blaguer, rire, ou ironiser certaines situations. Pour ma part, je n’utilise rien de cela. Je souris seulement. Vous n’imaginez pas à quel point un sourire peut remonter le moral, ou peut faire du bien. Cela apaise. Cela ajoute du baume sur le cœur. Suis-je niaise ? Possible. Mais, j’ai envie de dire ; Et alors ? C’est bien de rester positive, non ?

Je tremble faiblement alors que la jeune fille se rassoit. Elle doit être plus jeune que moi. Je risque un regard vers elle. Je me demande ce qu’elle pense. Etrangement, le froid, ou la gêne semble s’être effacée. Je réprime un soupir de soulagement ;

« Je suis désolée, finit-elle par dire, je n'aurais pas du m'énerver contre toi ... Tu n'y est pour rien , chacun ses idées après tout . Je suis sincèrement désolée ... C'est juste que , chaque fois que je reviens dans cette ville , je pense à des choses douloureuses , de mon passé . Parfois , ma haine envers eux refait surface . J'espère que tu ne m'en veux pas ... Au faite , moi c'est Laureen , Laureen Eberhart , recrue depuis 1 ans et demi . E-et toi ?
─ Pardonne-moi … J’ignorai tout cela, mais je veux que tu saches que je ne pensais pas du tout cela ! m’excusé-je en secouant les mains d’un air gênée, avant de soudainement tendre un bras vers elle. Moi, c’est Aglaya. Aglaya Arkhanguelsk. Mais tu peux m’appeler Aya. C’est plus simple, et plus facile à retenir, ajouté-je dans un petit rire cristallin. Je suis dans ma dernière année d’entraînement. »

De nouveau, un sourire se dessine sur mes lèvres. Comme s’il ne s’était rien passé. Pour moi, la rancune n’a aucune place. Ni la vengeance. Mon sourire s’agrandit. Je suis heureuse qu’elle ait changé de sujet. Derechef, j’agite mes jambes sur le rebord, telle une enfant à qui un offre une sucrerie.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

_________________


:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

je suis
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Journée de repos [PV Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Journée de repos [PV Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une magnifique journée dans la prairie [LIBRE]
» L'envie n'a point de repos ▬ Libre
» Une journée de repos pour deux futurs parents
» Journée de repos Bek et Thomas
» Adieu la journée de repos (Rengali-Jay)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shingeki no Kyojin RPG :: 
Le fleuve
-